Home Société Usage des téléphones portables en circulation : source de plusieurs accidents de la route

Usage des téléphones portables en circulation : source de plusieurs accidents de la route

5 min read
0

L’utilisation fantaisiste des téléphones portables et de leurs accessoires notamment les écouteurs, les power-banks et autres au volant ou sur moto en pleine circulation a repris de plus belle à Cotonou, capitale économique du Bénin depuis quelques temps. Ces pratiques d’insécurité qui sont pour la plupart du temps causes de plusieurs cas d’accidents  de route doivent susciter l’attention des forces de sécurité publique appelées à sévir de main d’acier pour épargner aux autres usagers de la route, multiples ennuis et dommages incalculables.

Ce n’est plus un secret pour personne aujourd’hui, les comportements de certains usagers de la route consistant à l’utilisation de leurs téléphones portables en pleine circulation au volant ou à moto. Ceci non seulement pour recevoir des appels, mais également pour en émettre ou regarder une vidéo, lire un message, écouter un audio de leur écouteur et autres, faisant fi des principes basiques de la bonne conduite ou de la circulation routière et du code de la route en général.

Ces comportements spectaculaires ont encore repris de plus belle depuis quelques moment au coeur de la capitale économique du pays. La guerre livrée contre le phénomène sous le gouvernement défunt semble avoir déjà perdu sa force de dissuasion. Ce qui a encore favorisé le retour en force du phénomène facilement perceptible même dans les grandes artères de la ville. Il n’est pas rare aujourd’hui de retrouver dans les rues de la ville de Cotonou, des citoyens au volant, téléphone en main collé à l’oreille émettant ou recevant des appels et de l’autre main, conduisant soit la moto ou le véhicule, ceci de manières pas catholiques. Alors même que le bon sens recommande que l’on observe une pause de quelques minutes pour gérer son appel et continuer, nombreux, même des personnalités insoupçonnées, choisissent délibérément de s’y adonner comme si c’était une régle d’or. Ce qui engendre de nombreux cas d’accidents de route faisant parfois des dommages incalculables. La rigueur affichée par le pouvoir de la rupture engagé à induire de nouveaux comportements doit pouvoir se pencher rapidement sur le phénomène. Ce qui va aussi permettre de sauvegarder les infrastructures souvent endommagées à chaque fois qu’un accident se produit. Evidemment, la dégradation et la détérioration des routes et infrastructures routières du fait des accidents de la circulation restent tout aussi des conséquences du phénomène en dehors des pertes en vies humaines. Les responsables chargés de la sécurité dans le pays sont appelés á sévir avec la dernière rigueur pour ramener la discipline et l’ordre sur nos voies.

Obrigado STEPHEN

Load More Related Articles
Load More By Yévègnon AHIDEON
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Bénin : Boni Yayi rompt enfin le silence à propos de la crise préélectorale

L’ancien Président Thomas Boni Yayi n’est pas d’accord avec la situation préélectorale qui…