Home Politique Crise pré-électorale au Bénin :Saliou Adamou réaffirme la détermination de l’USL à défendre la démocratie

Crise pré-électorale au Bénin :Saliou Adamou réaffirme la détermination de l’USL à défendre la démocratie

5 min read
0

Le parti Union Sociale Libérale (USL) est toujours déterminé à lutter pour des élections législatives inclusives en république du Bénin. C’est l’une des informations qui ont filtré de la conférence publique organisée par Saliou Adamou, membre du parti USL ce dimanche 07 Avril au siège du parti à Gbégamey.

Devant un parterre d’invités et de militants, le
conférencier Saliou Adamou a fait le tour de l’actualité au plan national. Dans
un premier temps, il s’est  d’abord exercé
à faire le bilan des trois ans de gestion du Président Patrice Talon à la tête
de notre pays. Et selon ses dires, l’arrivée de l’actuel régime a laissé trop
de mauvais souvenirs dans la tête des béninois.

 Il prend pour exemple
les casses et déguerpissements qu’on subit les bonnes dames, les lois votées
par le parlement pour restreindre le droit de grève et pour rendre précaire l’emploi
au Bénin. Selon ses explications, quelque soit le nombre d’année que vous avez
dans votre service, vous pouvez désormais être renvoyés à tout moment par la
nouvelle loi qui priorise les contrats à durée déterminée (CDD).

Quant à la question liée à la tenue des prochaines élections
législatives, Saliou Adamou a dénoncé des manœuvres et stratégies mises en
place par la mouvance dès le début pour éviter la concurrence. Pour lui, ça ne répond
à aucune logique qu’une seule personne(le Chef de l’Etat) créé deux partis. le
Bénin ne présentera pas une bonne image à l’extérieur en organisant des
élections sans l’opposition.

C’est pourquoi Saliou Adamou et les militants USL ont
réaffirmé encore une fois, leur volonté à lutter pour faire ressusciter la
démocratie qu’ils estiment déjà morte. Car pour le Conférencier, la démocratie
a été acquise à l’issue de plusieurs luttes et sacrifices de nos pères. Donc il
ne sera pas question de laisser cet héritage se volatiliser. Saliou Adamou et
les militants se sont dits prêts à utiliser tous les moyens pacifiques prévus
par la constitution  afin d’arracher la
démocratie à ceux qui l’ont embrigadée.

Il dénonce à cet effet, les chars et artilleries lourdes
postés un peu partout dans la ville de Cotonou. Il rassure donc les militants
USL que jamais les hommes en uniformes n’oseront utiliser ces moyens de guerre
contre la population. « La Police Républicaine est là pour notre sécurité
et ses armes ont été achetées avec notre argent » a-t-il rassuré.

Load More Related Articles
Load More By Yévègnon AHIDEON
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Bénin : Boni Yayi rompt enfin le silence à propos de la crise préélectorale

L’ancien Président Thomas Boni Yayi n’est pas d’accord avec la situation préélectorale qui…