Home Société Bénin: un lion solitaire en divagation aperçu dans l’arrondissement de Lanta à Klouékanmey

Bénin: un lion solitaire en divagation aperçu dans l’arrondissement de Lanta à Klouékanmey

6 min read
0

La population de l’arrondissement de Lanta dans la commune de Klouékanmey vit depuis près de trois semaines sous le stress suite à l’apparition, trois fois déjà, d’un lion solitaire en divagation dans les villages de cet arrondissement, a appris le correspondant local de l’ABP près le cantonnement forestier d’Aplahoué.

Selon les explications du chef cantonnement forestier d’Aplahoué, le capitaine Tchenga S. Jean, le lion solitaire en divagation a été aperçu pour la première fois par la population du village de Agossouhoué dans l’arrondissement de Lanta, commune de Klouékanmey le 23 novembre dernier où une équipe mixte, composée des forestiers et des forces de sécurité publique du commissariat d’Adjahonmey a été dépêchée, sur le terrain afin de vérifier l’information et rechercher les indices de la présence de cet animal.

A en croire le chef cantonnement forestier, l’animal aurait sans doute migré du département du Zou où il avait été aperçu il y a quelques jours.

Au terme de la première visite, il ressort des explications du chef cantonnement forestier et selon les témoignages des villageois que l’animal a été aperçu dans la localité mais la recherche des indices de sa présence (crottes et empreintes) a été infructueuse.

Dans le souci d’éviter aux populations d’être agressées par l’animal, la mission a procédé à la sensibilisation in situ, à ces dernières au cours de laquelle des conseils pratiques sont donnés sur les comportements à observer face à la situation. Il s’agit entre autres d’éviter les déplacements nocturnes et en isolé, éviter de poser des pièges d’animaux pour ne pas blesser l’animal et aiguiser son agressivité et éviter de prendre unilatéralement la décision d’abattre l’animal.

Toujours pour le capitaine Tchenga, le même lion a été aperçu tard la nuit du 30 novembre 2018 sur la cour du centre de santé de Lanta par une sage-femme, alertée par les aboiements de leur chien mais a malheureusement quitté les lieux avant la descente de l’équipe des forestiers joint au téléphone.

Sa troisième apparition a expliqué le chef cantonnement forestier est le 1er décembre dernier, par une fillette qui allait faire ses besoins dans la brousse dans le village de Tokanmè-Montou toujours dans l’arrondissement de Lanta où aucun dégât n’a été enregistré pour le moment mais la présence de l’animal non seulement trouble la quiétude des populations dans la région mais aussi freine leurs activités économiques.

Vu que l’animal ne cesse de faire ses apparitions dans la localité, le préfet du département du Couffo, Christophe Mègbédji, conformément à l’article 40 de la loi 2002-16 du 18 octobre 2004 portant régime de la faune en République du Bénin, a pris le 30 novembre dernier, un arrêté pour autoriser l’organisation de la battue administrative visant à débusquer ou à éloigner un animal féroce (lion ou autres) errant dans l’arrondissement de Lanta et environs, commune de Klouékanmey.

Selon l’arrêté préfectoral, cette autorisation de battue administrative est strictement valable pour l’animal féroce ci-dessus cité et vise prioritairement à le repousser dans son biotope ou le neutraliser en cas d’extrême urgence.

Agence Bénin Presse

Load More Related Articles
Load More By Yévègnon AHIDEON
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Bénin : Boni Yayi rompt enfin le silence à propos de la crise préélectorale

L’ancien Président Thomas Boni Yayi n’est pas d’accord avec la situation préélectorale qui…