Home Société Bénin/Miche Bahou : « le peuple ne veut que la paix et le pain »

Bénin/Miche Bahou : « le peuple ne veut que la paix et le pain »

5 min read
0

Le coordonnateur National de la Direction exécutive nationale du PRD est très préoccupé par le climat délétère qui prévaut dans notre pays. Michel Bahou, puisque c’est de lui qu’il s’agit invite tous les acteurs politiques du pays à fumer le calumet de la paix. Selon ses dires au micro du journal « Le Débat Béninois », il pense que le consensus enclenché par le président Patrice Talon est une bonne initiative et que chaque acteur de sa position devrait apporter son grain de sel pour bâtir l’édifice démocratique notre pays.

Prenant exemple sur la plupart des pays africains qui ont traversé des crises électorales, Michel Bahou ne souhaite pas que le Bénin  traverse cette expérience funeste. Lire l’intégralité de ses propos.

Situation sociopolitique au Bénin

J’invite tous les acteurs politiques à s’entendre. D’abord l’initiative du Chef de l’Etat est une démarche très appréciable. Parce qu’il faudrait que nous arrivons à cultiver la paix. Car le peuple ne veut que la paix et le pain. Là où la paix est troublée, ni le riche ni le pauvre ne seraient tranquilles.  Vous pouvez avoir de l’argent en banque, mais si la paix est troublée, vous allé mourir de faim.

A propos de l’initiative du Chef de l’Etat

J’y crois parce que je suis en train de voir quelque chose pointé à l’horizon. C’est nous qui sommes à la base. Nous entendons toutes les critiques et tous ce que dit la majorité des citoyens. Et si on devrait évaluer, il y a au moins, 80% qui ne sont pas contents de ce qui se fait et de ce qui se dit. Il y a un adage Tori qui dit « lorsque vous avez trop d’ennemis, il faut s’agenouer au grand nombre pour ramener la paix ».  Pour moi, il faut qu’on cultive la paix pour que le pire n’arrive pas.

Proposition pour une sortie de crise

Ce que je propose c’est qu’il faut une loi dérogatoire. Puisque les lois qui commencent à compliquer les choses ont été fabriquées par des béninois. Et ces mêmes béninois sont encore vivants, il faudrait une loi dérogatoire pour corriger ce qui ne va pas. Il faudrait également que tous les partis politiques concourent pour que notre démocratie grandisse.

Un tour dans l’histoire

Avant la conférence nationale, on avait vécu beaucoup de choses. Et le consensus qui a prévalu jusque là, on ne pourra que saluer ça. Car nous avons vu dans les autres pays d’Afrique qui ont tenté de dévier l’esprit du consensus, nous avons vu comment le sang avait coulé. Donc nous ne souhaitons pas cela à notre pays. C’est pourquoi je suis en train de dire que l’initiative du Chef de l’Etat est salutaire. Et tous les marcheurs doivent comprendre qu’on doit s’asseoir autour d’une même table pour éviter le pire à notre pays.

Load More Related Articles
Load More By Yévègnon AHIDEON
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Bénin/législatives 2019: Voici la loi proposée pour sortir de la crise

Proposition de loi dérogatoire, modificative et complétive de la loi n°2018-23 du 17 septe…