Home Sport Bénin/loisirs : François Avocevou, l’homme qui fait beaucoup pour la culture et le sport à Hêvié

Bénin/loisirs : François Avocevou, l’homme qui fait beaucoup pour la culture et le sport à Hêvié

8 min read
0

Il ne parle pas assez mais il fait beaucoup pour promouvoir la culture et le sport dans la commune d’Abomey-Calvi, plus précisément dans l’arrondissement de Hêvié. François Avocevou, puisque c’est de lui qu’il s’agit, préfère laisser ses actions parler à sa place. En effet, c’est depuis les cours secondaires que l’homme qu’on surnomme affectueusement « Président Capi Star » à Hêvié a eu un véritable penchant pour les choses culturelles et sportives. Une fois le parcours universitaire terminé, il est revenu dans son arrondissement pour œuvrer dans son domaine de prédilection. A travers l’association culturelle et sportive Capi star du Bénin (ACSB) qu’il dirige, François Avocevou ne manque plus d’occasion pour semer la joie au cœur de ses frères jeunes de Hêvié. Lisez plutôt l’intégralité de l’entretien accordé à une équipe de notre rédaction.

Bonjour Monsieur! Veuillez vous présenter à nos lecteurs

Béninois de nationalité, je me nomme François Avocevou alias « Président Capi Star ». Je suis du département de l’Atlantique dans la commune d’Abomey-calavi et plus précisément dans l’arrondissement de Hêvié.

Votre association que vous dirigez, s’occupe essentiellement des domaines de la culture et du sport, pourquoi avoir choisi spécifiquement ces deux domaines ?

Vous savez, la culture et le sport font partie des domaines les plus prisés par la jeunesse. Et en tant que jeune, j’ai jugé bon de m’investir aux côtés de mes frères dans ces deux domaines. Ainsi, nos différentes activités, permettent d’égayer  les  jeunes de l’arrondissement de Hêvié et de la commune d’Abomey-Calavi pendant les vacances scolaires et mêmes pendant les congés. Cela nous permet en même temps, de détecter des talents au plan national dans ces deux domaines respectifs. Ce qui permettra à l’avenir de rehausser l’image de notre pays au plan international quand il s’agira du sport ou de la culture.

Justement en parlant de ça, vous avez des activités qui s’annoncent dans les prochains jours, dites-nous de quoi s’agit-il exactement ?

En ce qui concerne le domaine sportif, nous avons deux tournois en cours. D’abord, nous avons un trophée dénommé, « Nos doyens au foot » qui va démarrer vers la fin du mois d’octobre prochain. Ensuite, nous avons un second trophée dénommé « nos élèves au foot ». Ce tournoi nous permettra de mettre les groupes scolaires en compétition dans le domaine footballistique. Parlant du domaine culturel, nous avons un projet dénommé, le « FIASCOB » festival international des arts scolaires du Bénin. Qui regroupe des écoles du Bénin et d’autres pays de la sous-région. A savoir, le Togo, le Niger, le Burkina-Faso, la Côte d’Ivoire, le Nigéria, le Ghana et bien d’autres. Enfin, nous avons un autre projet dénommé C-PAC. Ce projet consiste à soutenir les activités typiquement culturelles. Pour rappel, C-PAC signifie Programme d’appui communautaire à la culture béninoise. Ce qui nous permettra d’encourager les artistes, surtout les artistes qui émergent dans le domaine traditionnel. C’est-à-dire ceux qui prônent nos valeurs endogens dans leurs chansons.

Qu’avez à répondre à ceux qui disent que ce sont les politiciens qui financent vos différentes activités?

Moi-même ces propos me parviennent. Vous savez quand vous faites quelques choses, il y a toujours certaines personnes qui avancent des choses dont ils en ont aucune connaissance. Mais je tiens à vous dire que je soutiens absolument le contraire de ces allégations. Car jusqu’à l’heure où nous parlons, aucun homme politique n’est venu me voir pour me financer ou pour quoi que ce soit. Par conséquent, je suis étonné de ce que ces personnes racontent sur moi et mon association. Je m’inscris totalement en faux par rapport à ces diffamations.

Vous êtes un jeune qui œuvre dans l’arrondissement de Hêvié dans la commune d’Abomey-Calavi, est ce que du côté des autorités, il y a des initiatives pour promouvoir la culture et le sport que vous adorez tant ici à Hêvié?

Bien sûr ! Nos autorités agissent également dans ce sens. Ils organisent par moment certaines manifestations pour egayer la population tel que nous le faisons.

Nous sommes à la fin de cet entretien, qu’avez-vous à dire à la jeunesse de Hêvié et à tout ceux qui vont lire cette interview ?

D’abord, je dirai que tout travail bien fait, s’apprécie à l’œil nu. Donc la jeunesse au travail. Car seul le travail confère le véritable pouvoir à l’homme.

Load More Related Articles
Load More By Yévègnon AHIDEON
Load More In Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Bénin : Boni Yayi rompt enfin le silence à propos de la crise préélectorale

L’ancien Président Thomas Boni Yayi n’est pas d’accord avec la situation préélectorale qui…