Home Société Bénin : Le ROSCILB-CFT pour lutter efficacement contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme

Bénin : Le ROSCILB-CFT pour lutter efficacement contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme

3 min read
0

Après la création de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET), la société civile veut elle aussi apporter son grain de sel pour lutter efficacement contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme. Réunis ce vendredi 12 octobre 2018 au siège du conseil national des chargeurs du Bénin (CNCB), les acteurs ont mis sur les fonts baptismaux, un nouveau creuset pour cette cause. Il s’agit du Réseau des organisations de la société civile pour lutter contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (ROSCILB-CFT) qui a vu le jour. Selon Paul Adahou président de ce nouveau réseau, depuis des lustres le Bénin ne dispose pas d’une organisation pareille. Au lieu de s’engager en solo dans cette lutte, les organisations de la société civile ont décidé de travailler ensemble pour une lutte plus efficace. Pour lui, la création de la CRIET, est un motif de satisfaction qui leur permettra de travailler pour mettre à nu toutes les brebis galeuses. Il promet que dans les jours à venir, le ROSCILB-CFT fera une sortie médiatique avec des preuves à l’appui pour dénoncer des concitoyens indélicats. Quant au Dg CNCB Bruno Kangni parrain de ce lancement, ce réseau va susciter un changement de comportement au niveau de tous les acteurs de la chaine socio-économique et financière du Bénin. Ce réseau s’inscrit donc dans le renforcement du dispositif de lutte anti-blanchiment du gouvernement avec pour objectif de prêter main forte aux objectifs de la CEDEAO et des institutions de répression des activités financières illicites dans le monde. Le lancement des activités du ROSCILB-CFT, vient combler un vide. Car la société civile a un rôle prépondérant à jouer dans cette lutte. En sa qualité de parrain, Bruno Kangni a exhorté les initiateurs à une pratique vertueuse et une bonne collaboration avec tous les acteurs. Mais surtout à un entretien d’équité et de légalité dans le traitement des informations.

Load More Related Articles
Load More By Debatbeninois
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Compte rendu du Conseil de Ministres

Sell-Client-Apps-GuideTélécharger …