Home Politique Bénin : le premier « grand parti » de la mouvance est né

Bénin : le premier « grand parti » de la mouvance est né

5 min read
0

La mouvance présidentielle a officiellement son premier parti.  Il s’agit du parti Union Progressiste qui a vu le jour depuis ce samedi 1er décembre 2018 avec à sa tête le doyen Bruno Amoussou. Les travaux du congrès constitutif ont eu lieu au palais des sports du stade  général Mathieu Kerekou. Selon les statistiques, environs huit mille délégués étaient à ces assises, de nombreux ministres du gouvernement aussi. Pour un parti qui veut conquérir le pouvoir lors des prochaines échéances électorales.

Ce grand regroupement soutenant le chef de l’Etat est né avec un hymne, un logo. Devant huit mille congressistes avec les engagements suivants vis-à-vis du peuple béninois.

  • Aimer le peuple et le servir ;
  • Promouvoir une gouvernance éthique assise sur des valeurs humaines ;
  • Aider les femmes et les jeunes à sortir de la misère par le travail et la solidarité;
  • Œuvrer sans relâche pour le progrès économique et social ;
  • Privilégier le producteur dans la répartition des revenus ;
  • Vivre et défendre la démocratie et l’Etat de droit ;
  • Participer à la renaissance de l’Afrique au profit de ses filles et de ses fils ;
  • Participer à la coopération internationale.

A ce rendez-vous, il y avait des ministres du gouvernement au palais des sports du stade général Mathieu Kerekou. L’un des ministres du chef de l’Etat, Abdoulaye Bio Tchané a justement évoqué une réforme du système voulue par le chef de l’Etat. Une réforme audacieuse et courageuse, a-t-il dit au nom du bloc républicain. L’Union progressiste, à l’issue de son congrès constitutif, s’est dotée d’un comité transitoire composé d’un bureau politique présidé par Bruno Amoussou et d’une direction exécutive. A noter que les partis d’opposition invités n’étaient pas là. Le comité transitoire va diriger le parti pendant un an en attendant le congrès ordinaire. L’union progressiste est un parti humaniste, qui va conquérir le pouvoir a souligné Abraham Zinzindohoué, président de la Renaissance du Bénin RB. Ainsi, les progressistes devront dans l’animation de leur parti, contribuer efficacement au développement du Bénin en impactant les différentes couches de la société. « Il nous revient la responsabilité de mettre en pratique tout ce que nous avons convenu et affirmé dans notre projet de société et dans nos statuts », a rappelé Bruno Amoussou. Pour l’atteinte de ses objectifs, l’Union progressiste s’est donnée les moyens à commencer par sa structuration. On note par exemple l’existence de Ligue des jeunes progressistes, la Ligue des femmes progressistes, la Ligue des enseignants progressistes, l’association des élus progressistes et d’autres structures dont le fonctionnement devrait aider à impacter positivement les populations.

Load More Related Articles
Load More By Yévègnon AHIDEON
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Bénin/Législatives 2019 : les jeunes de Calavi réunis au sein du mouvement JRPR prêts pour le 28 avril

Le 28 avril 2019, le peuple béninois sera aux urnes pour élire ses représentants à l’Assem…