Home Economie Bénin: la franchise de Patrice Talon devant les parlementaires ACP – UE

Bénin: la franchise de Patrice Talon devant les parlementaires ACP – UE

6 min read
0

L’hôtel Golden Tulip de Cotonou a servi de cadre ce lundi 03 décembre 2018 à la cérémonie d’ouverture officielle, par le Président de la République, Monsieur Patrice TALON, des travaux de la 52ème session de l’Assemblée Parlementaire ACP et de la 36ème Session de l’Assemblée Parlementaire Paritaire ACP-UE en présence des hôtes de marque et plus de 350 participants venus de tous les horizons.

Cette grande Assemblée internationale est née du désir commun de rapprocher les représentants élus de la communauté européenne, députés au Parlement européen et les représentants et élus des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique signataires de l’Accord de Cotonou, pour des objectifs clairs dont notamment la promotion de l’interdépendance Nord-Sud, la promotion des droits de l’homme et de la démocratie et des valeurs communes à l’humanité.

Pour Monsieur Joseph OWONA KONO, Co-président de l’ACP-UE, l’APP constitue pour le législateur ACP-UE, un cadre pour engager un dialogue ouvert, démocratique et approfondi sur la mise en œuvre de l’accord de Cotonou mais aussi pour passer en revue les mécanismes de coopération au développement à l’échelle mondiale et faire en sorte qu’elle soit compatible avec les ODD notamment en ce qui concerne la paix, la justice, le respect des droits humains ainsi que les libertés civiques et politiques.

Pour Madame Michèle RIVASI Co-président f.f. de l’APP ACP-UE, la mise en œuvre de l’agenda 2030 doit être au cœur du futur partenariat.  Les enjeux communs entre les pays de l’UE et le groupe de pays de l’ACP-UE sont nombreux et c’est ensemble qu’ils doivent trouver des solutions de demain pour répondre aux défis climatiques migratoires, économiques sécuritaires et sociaux.

Pour le Président de la République du Benin Monsieur Patrice TALON, le multilatéralisme, la coopération n’ont plus en ces temps actuels les beaux jours qu’ils ont connu jadis. Et c’est pour cela qu’il invite à plus de réalisme, à plus d’innovation dans la concession du rôle nouveau de la coopération ACP-UE.

Le Chef de l’État a exhorté les uns et les autres à ne pas simplement dénoncer le populisme, les reculs des grands de ce monde par rapport aux problèmes climatiques mais à plutôt en prendre acte et voir dans quelle mesure agir pour inverser cette tendance qui stresse les peuples.

Pour le Président de la République, le constat fait des limites de l’aide au développement face aux objectifs fixés, amène à encourager la promotion des PME qui sont désormais un facteur de développement durable. Il a ensuite souhaité plein succès aux travaux dans la mise en œuvre d’un nouvel élan afin que Cotonou 2 qui sera signé en 2020, établisse un autre modèle de coopération qui sans remettre en cause les succès du passé, répondra aux défis à venir.

Load More Related Articles
Load More By Yévègnon AHIDEON
Load More In Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Bénin : Boni Yayi rompt enfin le silence à propos de la crise préélectorale

L’ancien Président Thomas Boni Yayi n’est pas d’accord avec la situation préélectorale qui…