Home Economie 13ème journée nationale de lutte contre la corruption : l’ANLC annonce les couleurs et précise les objectifs

13ème journée nationale de lutte contre la corruption : l’ANLC annonce les couleurs et précise les objectifs

4 min read
0

L’édition 2018 de la journée nationale de lutte contre la corruption  (JNLC) aura lieu le lundi 10 décembre prochain. C’est l’information phare qu’a révélée Jean Baptiste Elias, Président de l’Autorité Nationale de lutte contre la corruption (ANLC) ce mercredi 05 décembre aux hommes des médias. Cette célébration s’inscrit dans l’objectif de cette structure de lutter efficacement contre le phénomène de la corruption qui bat son plein dans notre pays. Au cours d’une conférence de presse animée hier au siège de l’ANLC, Jean Baptiste Elias a précisé qu’il s’agit d’une journée instituée au Bénin par décret n° 2006-773 du 31 décembre 2006 et qui est célébrée le 8 décembre de chaque année. Ainsi, pour se conformer à ce décret, l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (ANLC) a décidé de l’organisation de cette activité le lundi 10 puisque la date du 8 n’étant pas un jour ouvrable. « La célébration de la Journée nationale de lutte contre la corruption constitue une occasion de mettre en exergue la problématique de la lutte contre la corruption et de réaffirmer la détermination des différents acteurs concernés par ladite lutte notamment de la jeunesse béninoise »  a affirmé le président de l’ANLC. Pour lui, cette 13ème journée met beaucoup plus l’accent sur la détermination de la jeunesse dans la lutte contre ce phénomène dans notre pays. Pour permettre aux différents participants de comprendre les conséquences et méfaits de la corruption, deux communications sont prévues pour expliquer les contours de ce phénomène. Il sera en autre question des initiatives de jeunes en matière de la lutte contre ce phénomène ainsi que les stratégies efficaces de lutte contre la corruption que mettent en œuvre certains jeunes de certains pays du continent africain. Pour que les résultats attendus soient atteints, des invitations ont été adressées à toutes les institutions de la République, aux organisations de la société civile et surtout aux organisations et associations de jeunes. La participation de la population est aussi vivement attendue.

Load More Related Articles
Load More By Yévègnon AHIDEON
Load More In Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Bénin : Boni Yayi rompt enfin le silence à propos de la crise préélectorale

L’ancien Président Thomas Boni Yayi n’est pas d’accord avec la situation préélectorale qui…